Nos évènements

Avril 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Le 5 décembre dernier s’est tenue, à Alger – hôtel Mercure – une Rencontre nationale organisée par le Ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, en partenariat avec l’ONU Femmes, autour de la thématique de la réinsertion socioprofessionnelle des femmes en difficulté sociale, notamment de celles victimes de violences.

21 novembre 2015 – A la suite de récents attentats sanglants à Paris et à Beyrouth notamment, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté vendredi une résolution dans laquelle il appelle tous les Etats qui le peuvent à lutter contre l’Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL), aussi appelé Daech.

Dans cette résolution, proposée par la France et adoptée à l’unanimité de ses 15 membres, le Conseil « demande aux Etats qui ont la capacité de le faire de prendre toutes les mesures nécessaires, (…) sur le territoire se trouvant sous le contrôle de l’EIIL, également connu sous le nom de Daech, en Syrie et en Iraq, (…) pour redoubler d’efforts et coordonner leur action en vue de prévenir et de mettre un terme aux actes de terrorisme commis en particulier » par ce groupe, « ainsi que par le Front el-Nosra et tous les autres individus, groupes, entreprises et entités associés à Al-Qaïda ».

2015/11/20 — في اليوم العالمي للطفل حث الأمين العام بان كي مون، يوم الجمعة دول العالم لحماية حقوق الأطفال لافتا إلى مصير الأطفال الذين كثيرا ما يتعرضون للنسيان أو التجاهل، « ألا وهم المحرومون من حريتهم. »

وقال الأمين العام في رسالة بمناسبة اليوم في هذا العام، « أود التأكيد على أهمية التيقن من أن الالتزامات التي تعهد بها المجتمع الدولي لصالح أطفال العالم تشمل مجموعة من الأطفال الذين كثيرا ما يتعرضون للنسيان أو التجاهل، ألا وهم المحرومون من حريتهم. »

ويكرس اليوم العالمي للطفل للترويج لرفاه أطفال العالم وما لهم من حقوق الإنسان، ولا سيما الأطفال الذي يعانون من آثار الفقر والنزاعات المسلحة والتمييز والاستغلال. ويمثل تاريخ الاحتفال بهذا اليوم، أي 20 تشرين الثاني نوفمبر، اليوم الذي اعتمدت فيه الجمعية العامة للأمم المتحدة اتفاقية حقوق الطفل في عام 1989.

Nombreuses sont les femmes élues d’Assemblées Populaires Communales (APC) et de Wilayas (APW) qui ont bénéficié d’un cycle de formations sur la démocratie participative, la décentralisation, le partenariat entre les élues et les associations de la société civile, la communication publique et le mode de gestion de service public local, durant la période s’étalant du mois d’octobre au mois de décembre 2015. Cet atelier est une activité du projet « Appui à la Participation effective et durables des femmes dans les assemblées élus » signé le 3 novembre 2013 entre l’Assemblée Populaire Nationale, le Ministère des Affaires Etrangères et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) avec une contribution du gouvernement du Royaume de Norvège.

Le projet « Les techniques de plantations des palmiers dattiers, et les différents types de dattes de la région du M’zab », de l’Association du Patrimoine de l’Environnement et de la Palmeraie de Ghardaïa, a été parmi les finalistes du concours pour le prix «EQUATOR Initiative - Prize 2015 » et a reçu un certificat d’encouragement dans ce cadre.

Ce prix est décerné chaque année à 20 remarquables initiatives communautaires, locales, autochtones qui font progresser des solutions innovantes pour les gens, la nature et les communautés résilientes.

Alors que la communauté internationale vient de se doter d'un nouveau programme de développement et se prépare à conclure un accord international sur le climat, un nouveau rapport de la Conférence des Nations unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), publié mercredi, met en évidence le lien entre le transport maritime et la résilience au changement climatique.

Le transport maritime, qui représente plus de 80% du commerce mondial des marchandises en volume, demeure l'épine dorsale de la mondialisation, indique le rapport de la CNUCED, intitulé 'Revue du transport maritime 2015' ('Review of Maritime Transport 2015'). Il est particulièrement important pour les pays en développement, dont le transport commerce se fait à 90% par voie maritime, ajoute l'étude.

6 novembre 2015 – Un nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), publié vendredi, indique que si les politiques actuelles et les engagements des pays à l'approche de la conférence de Paris sur le climat (COP21) permettront de limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES) d'origine humaine d'ici 2030, seul un nouvel accord sur le climat à Paris en décembre permettra de maintenir le réchauffement planétaire en deçà de 2 °C d'ici 2100.

Ce rapport d'évaluation, intitulé 'Rapport sur l'écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions', indique en effet que les engagements annoncés par les pays en amont de la COP21 permettront une réduction des émissions de GES de 6 gigatonnes d'ici 2030, mais qu'il faudrait 12 gigatonnes de réduction supplémentaires pour maintenir le réchauffement planétaire en deçà de 2 °C.

La coordinatrice résidente de l’ONU en Algérie était l’invitée du Forum d’El Moudjahid, le 24/10/2015. L’occasion, pour Mme Cristina Amaral, de défendre le bilan de l’organisation onusienne, à l’occasion de son 70e anniversaire célébré le 24 octobre.

Ainsi, selon l’invitée du Forum, «le monde, depuis la création de l’Onu, se porte beaucoup mieux». Les indicateurs de cette amélioration ne manquent pas, selon elle. Un plus grand accès à l’éducation, moins de faim dans le monde, et ce même si, aujourd’hui, 800 millions de personnes continuent à en souffrir ; les réponses aux épidémies sont plus efficaces, l’égalité du genre est devenue une réalité dans beaucoup de pays, le combat contre les violences faites aux enfants et aux femmes est une lutte quotidienne, la conscience sur le climat est plus présente, maintien de la paix dans les zones en conflit, grâce aux120.000 Casques blues... Elle cite aussi les 17 Objectifs de développement durable fixés par l’Onu et approuvés par tous les pays. Des réalisations qui font dire à Mme Cristina Amaral, que le  parcours du système onusien tout au long de ces 70 années a été «couronné de  beaucoup de succès».

La grande majorité des populations rurales pauvres de la planète ne bénéficient pas de protection sociale, cet outil pourtant essentiel dans les campagnes d'éradication de la faim, selon un nouveau rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié mardi.

Ce rapport sur la situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture, plus connu sous son acronyme anglais SOFA (State of Food and Agriculture), démontre que dans les pays pauvres, les systèmes de protection sociale -notamment les transferts en espèces, l'alimentation scolaire et les travaux publics - offrent un moyen économique d'offrir aux personnes vulnérables la possibilité de sortir de l'extrême pauvreté et de se libérer de la faim tout en améliorant la santé, l'éducation et les chances de réussite de leurs enfants.

 

1 octobre 2015 – Le Ministre des affaires étrangères de l'Algérie, Ramtane Lamamra, a souligné jeudi la position centrale de son pays dans les espaces maghrébin et sahélien et ses efforts en faveur de la paix dans son voisinage immédiat, notamment au Mali et en Libye.

Dans un discours devant l'Assemblée générale des Nations Unies, M. Lamamra a estimé que cette démarche est « un investissement pour l'avenir de tous et pour l'instauration de la paix et de la stabilité sur les plans régional et international ».

25 septembre 2015 – La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a annoncé vendredi les lauréats du Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable (EDD).

Les trois lauréats sont l’Association SERES du Guatemala et El Salvador ; le Centre pour le développement de la petite enfance, l’éducation non formelle et l’éducation informelle d’Indonésie ; et rootAbility (Allemagne).

L’Association SERES (Guatemala et El Salvador) est récompensée pour son initiative intitulée « Ambassadeurs des jeunes SERES-Education au développement durable (EDD) ». Le projet consiste à nommer de jeunes ambassadeurs chargés de former de jeunes animateurs de programmes reconnus en matière de durabilité.

28 septembre 2015 – Après le Sommet des Nations Unies sur le développement durable qui s'est achevé dimanche, l'ONU devait ouvrir lundi son débat général annuel au siège de l'Organisation à New York avec la participation de dizaines de chefs d'Etat et de gouvernement.

Les discussions au débat général, qui se déroule chaque année fin septembre, seront marquées par les crises qui frappent le monde, qu'il s'agisse de la crise des réfugiés en Europe, de la menace terroriste, de la lutte contre le changement climatique, et des conflits en Syrie, au Yémen et ailleurs.

25 septembre 2015 – Un nouveau programme mondial audacieux pour éradiquer la pauvreté d'ici à 2030 et poursuivre un avenir durable a été adopté vendredi à l'unanimité par les 193 Etats membres des Nations Unies.

« Nous embarquons ensemble sur la voie du développement durable, pour nous consacrer collectivement à la poursuite du développement mondial et d'une coopération mutuellement bénéfique, susceptible d'apporter d'énormes gains à tous les pays et toutes les régions du monde », affirme la Déclaration adoptée par les Etats membres.

Le phénomène de la violence envers les enfants existe et touche un nombre important d’enfants sans distinction d’âge, de lieu de résidence, de sexe, de situation sociale et touchent même les enfants handicapés. L’UNICEF et ses partenaires ont lancés une campagne de communication visant à lutter contre les violences envers les enfants, y compris les violences en direction des enfants handicapés et cette campagne appelle à la participation de tous dans la lutte contre la violence. Le Prix National des medias pour les enfants 2015, invite les participants à traiter de sujets liés aux violences faites aux enfants handicapés.

                                                                                         

19 août 2015 – A l'occasion de la Journée mondiale de l'aide humanitaire qui est célébrée le 19 août, les Nations Unies ont rendu hommage mercredi au dévouement et au sacrifice des travailleurs et des volontaires du monde entier qui se consacrent, souvent au péril de leur vie, à aider les personnes les plus vulnérables dans le monde.

« Cette année, plus de 100 millions de femmes, d'hommes et d'enfants ont besoin d'une aide humanitaire salvatrice. Le nombre de personnes touchées par les conflits dans le monde a atteint des sommets inégalés depuis la Deuxième Guerre mondiale, tandis que le nombre de personnes touchées par les catastrophes naturelles ou causées par l'homme demeure considérable », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un message.

2 août 2015 – Les Nations Unies ont salué dimanche soir l'obtention d'un accord entre Etats membres sur le contenu du futur programme de développement pour l'après-2015 qui sera formellement adopté par les dirigeants mondiaux lors du Sommet spécial sur le développement durable en septembre à New York.

 A l'issue d'un important processus de négociation qui a duré plus de deux ans et s'est traduit par une participation sans précédent de la société civile, les 193 Etats membres de l'Assemblée générale de l'ONU se sont mis d'accord sur le projet de document final d'un programme ambitieux, comportant 17 nouveaux objectifs de développement durable, a salué l'Organisation dans un communiqué de presse. Ces objectifs auront pour but, d'ici l'année 2030, d'éradiquer l'extrême pauvreté et de promouvoir la prospérité et le bien-être des peuples, tout en protégeant l'environnement.

Le 14 et 15 juin 2015, s’est tenue à l’Assemblée Populaire Nationale algérienne (APN) une rencontre internationale organisée par le Parlement algérien en collaboration avec ONU Femmes et le PNUD au cours de laquelle différentes expériences sur les forums de femmes parlementaires ont été présentées afin d’apporter des éléments complémentaires aux efforts de création d’un forum de femmes parlementaires en Algérie ; Et ceci, à travers un échange de bonnes pratiques et de leçons apprises.

Alger le 26 Mai 2015- Le système des Nations Unies en Algérie et le Conseil National Economique et Social (CNES) ont organisé ce mardi 26 mai 2015 à la résidence Djenane El Mithak, le second cycle des dialogues nationaux dans le cadre de l’agenda post-2015.

En prévision de la prochaine tenue de l’Assemblée Générale de l’ONU en septembre, où devraient être entériné les Objectifs de Développement Durable (ODD), objectifs qui font suite aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), la réunion d’Alger fut l’occasion de traiter de la thématique du renforcement des capacités et de l’édification d’institutions efficaces.

Une rencontre à laquelle ont pris part, outre les cadres du système des Nations Unies et du CNES, les représentants des institutions, des responsables de la société civile, ainsi que des académiciens.

11 juillet 2015 - A l’occasion de la Journée mondiale de la population qui sera célébrée samedi 11 juillet, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé la communauté internationale à aider les populations vulnérables dans des situations d’urgence. « À l’heure du soixante-dixième anniversaire de l’Organisation des Nations Unies, appuyons-nous sur notre mission fondatrice pour soutenir les plus vulnérables et leur donner espoir. En cette Journée mondiale de la population, j’invite instamment les pays à se fixer des objectifs audacieux, qui feront de 2015 une année d’action mondiale, en mettant la population au premier plan afin qu’elle puisse construire un monde solide, pacifique et prospère pour les générations à venir », a dit M. Ban dans un message.

ALGER  - Le président du Conseil national économique et social (CNES), Mohamed Séghir Babes, vient de prendre part au Sénégal à un séminaire international portant sur "les défis et les réponses sectorielles du changement climatiques", a-t-on appris vendredi auprès de l'institution.

Ce séminaire, a été organisé conjointement par les Unions des conseils économiques et sociaux et institutions similaires d'Afrique (UCESA) et des Etats et gouvernements membres de la Francophonie (UCESIF), en prévision de la 21ème Conférence des Parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUC) qui se tiendra fin 2015 dans la capitale française.

La grande majorité des 137.000 personnes ayant traversé la mer Méditerranée vers l'Europe durant les six premiers mois de 2015 fuyaient la guerre, le conflit ou les persécutions, selon un rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) publié mercredi.

Un tiers des hommes, des femmes et des enfants qui sont arrivés par la mer en Italie ou en Grèce étaient des ressortissants syriens. Les Syriens sont considérés dans leur presque totalité comme pouvant bénéficier du statut de réfugié ou d'autres formes de protection. Les deuxième et troisième pays d'origine sont l'Afghanistan et l'Érythrée, dont les ressortissants sont également le plus souvent considérés comme pouvant bénéficier du statut de réfugié.