Le rapport exploite également des données provenant des agences des Nations Unies, de la Banque mondiale et des bases de données statistiques de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le recours à ces sources internationales tient principalement au fait que celles-ci recueillent et fournissent des données exactes et comparables sur les indicateurs des OMD à travers l’Afrique. La fréquence irrégulière des enquêtes et des recensements, les différences en termes de groupes d’âges des sujets étudiés, de définitions et de méthodes de production des indicateurs utilisés peuvent expliquer le décalage entre la date de collecte des données et celle de la publication des résultats y afférents.

 Télécharger le Rapport