Dans une perspective de développement humain, le concept qui nous concerne n’est pas l’emploi, mais plutôt le travail. L’emploi est un concept limité dans lequel une série de tâches ou activités sont effectuées dans un délai prédéterminé, dans un cadre d’apport et de sortie où le travail est l’apport et la denrée ou le service en est le résultat. Cependant, les emplois ne tiennent pas compte du travail créatif (par exemple, les activités d’un écrivain ou d’un peintre), qui va au-delà des tâches prédéfinies; ils n’incluent pas le travail de soins non-payé; ils ne comprennent pas le bénévolat. Le travail est donc un concept plus vaste, qui comprend les emplois, certes, mais qui va au-delà en incluant ces dimensions, qui sont exclues du cadre de l’emploi mais qui sont critiques pour le développement humain.

Écouter le directeur du Bureau du rapport sur le développement humain nous parler du Rapport 2015 (en anglais)

Télécharger le rapport (PDF)  

Plus d'information (ANG)

Cette nouvelle édition fournit les derniers chiffres mondiaux et régionaux disponibles sur l’emploi des jeunes sur l'emploi. L'étude intégrale (disponible en anglais uniquement) analyse également la qualité des emplois, dans les pays développés comme dans les pays en développement.

Le taux mondial de chômage des jeunes s’est stabilisé à 13 pour cent après une période de hausse rapide entre 2007 et 2010 mais il est encore bien au-dessus du niveau de 11,7 pour cent avant la crise, selon le rapport 2015 Tendances mondiales de l’emploi des jeunes  publié aujourd’hui.

Le rapport d'évaluation « confirme que les efforts mondiaux pour réaliser les objectifs ont sauvé des millions de vies et amélioré les conditions de millions d'autres à travers le monde », a souligné M. Ban depuis Oslo, en Norvège, où il se trouvait lundi en visite. Il a prononcé son discours avec à ses côtés la Première ministre norvégienne Erna Solberg et le Président rwandais Paul Kagame.

Le Secrétaire général a rappelé que plus d'un milliard de personnes étaient sorties de l'extrême pauvreté et que de grands progrès avaient été réalisés dans la lutte contre la faim. Plus de 2,6 milliards de personnes ont désormais accès à une meilleure eau potable et davantage de filles vont à l'école.Le chef de l'ONU s'est aussi félicité de la réduction de la mortalité maternelle et infantile et des progrès réalisés pour combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies. Il a noté également l'augmentation du nombre de femmes dans les parlements.

Pour plus d'information cliquer ICI

L'édition 2015 de la Carte des femmes en politique, de l'Union interparlementaire (UIP) et ONU Femmes, fait apparaître que si le nombre de femmes dans les gouvernements et les parlements continue à augmenter, la lenteur de la progression freinera néanmoins considérablement les programmes mondiaux de développement qui doivent être adoptés cette année. 

Le progrès des femmes dans le monde 2015-2016 : Transformer les économies, réaliser les droits, évoque le thème des droits humains et de l'élaboration de politiques économiques pour appeler à des changements d’ampleur dans l'agenda politique mondial en vue de transformer les économies et concrétiser les droits et l'égalité des femmes. Il présente une étude approfondie de ce à quoi ressemblerait une situation économique fonctionnant réellement pour les femmes et au profit de tous.