Nos évènements

Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
  • environnement
  • enfant
  • docteur

 

Le développement durable contient de nombreux volets tous fondamentaux dont l’accent est mis dans « la quête d’une croissance et d’un partage équitable des ses fruits ». Suite aux analyses, sept volets fondamentaux ont été retenus, à l’intérieur desquels on trouve de nombreuses thématiques.

Premier volet : La santé et la lutte contre le VIH/SIDA, quoiqu’elle aille enregistré de progrès significatifs, a encore besoin de plusieurs objectifs à atteindre, notamment une meilleure prise en charge des maladies non transmissibles, la santé mère/enfant, la santé des personnes âgées, la prise en charge du VIH/SIDA, et la réduction des disparités en matière d’accès à la santé.

Deuxième volet : La protection sociale et judiciaire surtout des enfants et des handicapés, s’améliorera grâce à la mise en place d’un réel système intégré de protection, qui puisse englober les trois dimensions indispensables dans la réponse aux droits de l’enfant (judiciaire, sociale et préventive).

Troisième volet : Les défis du genre se pose comme objectif dans le cadre du Cadre de Coopération Stratégique, la promotion de la participation et de l’autonomisation des femmes à tous les niveaux, et une conséquente réduction des inégalités de genre. De ce fait, d’ici 2015, les institutions clé participant au processus d’autonomisation des femmes seront sensibilisées davantage et devront développer d’ultérieurs outils d’intégration. De plus, la redevabilité institutionnelle devra être renforcée. Enfin, la participation des femmes à la vie politique devra être accrue en termes quantitatifs et qualitatifs. Ces objectifs ne pourront s’atteindre qu’avec une implication des institutions nationales et d’autres intermédiaires comme le mouvement associatif.

Quatrième volet : L’éducation et ses priorités. L’objectif est celui d’améliorer la qualité de l’éducation et de l’alphabétisation, et surtout de réduire les disparités spatiales. C’est une des priorités du gouvernement avec son partenaire traditionnel l’UNICEF, qui a lancé la réforme de l’éducation et qui par ailleurs, a réussi à obtenir des résultats satisfaisants les dernières années en matière d’enseignement, offrant une éducation de meilleure qualité et plus accessible aussi pour les handicapés et les filles.

Cinquième volet : Le développement économique et social représente encore aujourd’hui une des priorités nationales. D’une part, la diversification de l’économie et la limitation de la dépendance des hydrocarbures assurerait de nouveaux financements de l’économie. Par ailleurs, une autre priorité est liée à assurer une réduction de la dépendance alimentaire, en améliorant la production agricole halieutique et aquacole, et ensuite en créant un monde rural plus compétitif.  Enfin, la lutte pour la réduction des inégalités spatiales et sociales reste, en concordance avec les priorités du gouvernement, un des majeurs objectifs du CdCs.

Sixième volet : Les thématiques de la jeunesse restent prioritaires. En effet, que ce soit dans les domaines de l’emploi, de la migration, de la culture ou de la participation des jeunes, les objectifs à atteindre restent nombreux. Par exemple, pour ce qui concerne le chômage, qui touche plus la jeunesse que d’autres classes d’âge, l’objectif est de créer d’avantage d’emplois à travers la création de micro-entreprises pour les jeunes ou des projets d’adéquation entre la formation et les emplois.

Septième volet : Les questions d’environnement durable demeurent une priorité fondamentale du pays, notamment le la diversification des sources d’approvisionnement énergétique et l’introduction de l’efficacité énergétique. L’objectif étant celui de voir la protection des ressources naturelles, la gestion durable de l’environnement, la lutte contre la pollution et la protection contre les effets du changement climatique améliorés. Pour ce faire, une série de recommandation doit être mise en place. Une amélioration des systèmes de prévention des catastrophes naturelles ; une amélioration des connaissances nationales sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ; le développement de mesures d’adaptation aux changements climatiques ; mise en œuvre d’une lutte contre la désertification et pour la préservation des ressources naturelles ; enfin la mise en place de mesures contre la pollution.